Sélectionner une page

Il y a quelques jours nous vous parlions d’une nouvelle interface utilisateur pour la domotique, basée sur de la 3D dynamique et de la réalité virtuelle. Cette interface est à présent opérationnelle et fonctionnelle, même si encore en phase de développement et test. DMC France a été à l’initiative de cette nouvelle interface, le travail de rendu et de communication avec KNX ayant été réalisé par le partenariat entre Noovae et Plugis.

Présentation

L’idée de la réalité virtuelle et de la 3D est de permettre une immersion totale des utilisateurs dans un bâtiment, avant même que ce dernier soit habité, et même alors que le projet n’en est encore qu’au stade du plan. En y ajoutant un casque de réalité virtuelle il est même possible de se promener dans le bâtiment fini alors qu’en réalité seuls les murs sont montés, avec un rendu photoréaliste réalisé en temps réel.

Ca pourrait paraître gadget de prime abord. Mais ce n’est pas le cas. Ce genre de maquette numérique permet d’anticiper beaucoup de problèmes potentiels qui pourraient se présenter: des masques solaires mal calculés, insuffisant ou encore trop important. Influence du positionnement du soleil selon les saisons, de la température, actions des casquettes et des protections solaires, rendus réels des éclairages artificiels et des ambiances lumineuses dans le bâtiment, influence du vent dans la conception globale, visualisation des structures, etc…

 

Relation avec le BIM

Plus important encore: notre monde évolue de plus en plus vers le numérique et l’intégration du BIM (Building Information Modeling) dans les projets. En intégrant dans une maquette numérique les éléments du BIM, on peut modéliser directement et modifier facilement le comportement du bâtiment en temps réel, selon les modifications . Le BIM  tel qu’il est défini à l’heure actuelle s’adresse avant tout aux initiés. L’idée de la mise en relation avec les maquettes numériques est de rendre sa lecture beaucoup plus compréhensible pour des néophytes, tout en gardant la complexité nécessaire aux professionnels. Ci-dessous quelques exemples de représentation graphique:

 

Lien avec le SmartBuilding

Alors que, jusqu’à présent, les maquettes numériques avaient une durée de vie limitée, fixée à la durée de construction du bâtiment. le fait de les intégrer dans un bâtiment intelligent apporte des avantages certains:

  • à la conception, facilité d’implantation des capteurs (station météo, détecteur de présence), en fonction des éléments de constitution (reflets, matériaux, source de chaleur), etc…
  • la maquette numérique devient une interface de contrôle utilisateur pour l’ensemble de l’installation « intelligente » (voir vidéo ci-dessous), donc optimisation de l’investissement initial, et pas de nouveau travail de « design » d’interface à réaliser.
  • interface utilisateur déjà connue et prise en main par le client final depuis le début du projet.

L’interface que nous présentons ici est encore en version Alpha. A l’avenir des améliorations seront apportées tant sur l’ergonomie que sur le design des éléments de contrôle et la navigation 100% tactile.

 

 

 

 

Conclusion

Le concept vous plaît? Vous voulez une démonstration? Venez nous rendre visite pour une démo grandeur réelle dans nos locaux. 2 bis rue Alfred Nobel – 77420 Champs-sur-Marne. Sur RDV uniquement.

 

 

Merci à Thomas Bontems (Noovae) pour son aide sur la partie 3D et BIM de l’article

Share This
%d blogueurs aiment cette page :